Clément 14 juillet 2018 21:55 14 juillet 2018 21:55

Mercredi 27 juin. Nous partons aujourd’hui pour l’Argentine. Nous prenons un peu notre temps ce matin, car fatigués de ces 4 jours de trek au salar d’Uyuni. J’ai (Clément) fait une lessive hier soir de nos affaires poussiéreuses (étendues dehors) : les sous vêtements et t-shirts ont séché mais les jeans et mon pull étaient tout dur quand j’ai été les chercher le matin. J’ai pensé avoir mal rincé les vêtements ayant toujours du sel mais en fait il a dû geler cette nuit et les jeans n’ont pas dû être assez bien essorés.
Nous finissons de ranger nos affaires dans nos sacs respectifs, faisons quelques courses dans le supermarché d’à côté (des pringles, des gâteaux apéritifs salés et des cookies) car les prix sont moins chers en Bolivie qu’en Argentine. Ne vous inquiétez pas à propos de notre liste de course, les fruits et légumes ne peuvent pas passer la frontière.
On se dirige donc vers le terminal de bus, on grimpe dans un collectivo pour Villazon, la ville frontière. La ville n’est pas très belle. Après 30 min de marche entre le terminal de bus et la place centrale de Villazon, accompagnés par une chienne (les chiens nous aiment bien 🙂 ), nous prenons notre dernier repas bolivien : poulet frites.

La frontière Villazon Quiaca s’est passée très simplement : un tampon côté Argentin (on a eu le droit à qui va gagner le match de foot France-Argentine le 30 juin en huitième de finale de la coupe du monde), sacs dans machine à rayons X et c’est tout, on est en Argentine. On prend de l’argent, des pesos (ou dollars argentins) et on part au terminal de bus. On trouve un bus qui part pour notre première destination Humahuaca. Oula effectivement les argentins ont un accent horrible, ils mettent des “ch” partout on ne comprend rien ! Au bout d’un moment on est arrêté par des gendarmes, on doit tous descendre du bus et faire contrôler nos sacs et passeports. On ne comprend rien à ce qu’ils nous disent, ils nous parlent encore du foot (décidément, notre arrivée est la bienvenue, ça va être long jusqu’au 30 juin 😁). Claire a répondu Argentine, ça devait être la bonne réponse (qui on supporte ou qui va gagner, on n’a pas compris 😄). Du coup ils arrêtent de fouiller nos sacs et nous laissent passer. En tout cas, la première impression que nous donne l’Argentine à travers ces deux contrôles est que les argentins sont sympas et souriants. On repart tous ensuite.

Nous arrivons dans la soirée à Humahuaca, ville faisant partie de la région nord de Salta.

Photos

Pour les autres photos de l'Argentine, rendez-vous sur la page Argentine ou sur la page Photos.